Le site officiel des classes de Philosophie de la FAC François-Rabelais (Tours). Vous pouvez y retrouver toutes les infos quand à l\'emploi du temps et aux devoirs.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sophistique

Aller en bas 
AuteurMessage
Tchi
Chef Cuisinier (Admin)
Chef Cuisinier (Admin)
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 25
Localisation : Lubuagan

MessageSujet: Sophistique   Mar 17 Oct - 19:53

La philosophie pratique sophistique, c'est la loi du plus fort dans l'état de guerre.
Les sophistes étudient le langage. Dans un usage pragmatique du discours, ils en tirent le pouvoir de convaincre. = Rhetorique de Gorgias.


Défense de Palamède (Mythe) :

Palamède avait découvert la mascarade d'Ulysse qui souhaitait échapper aux combats. Et il l'avait accusé de ne pas soutenir la conquète de Troie.
Ulysse exerça sa vengeance en accusant Palamède de trahison grâce à un fausse lettre du roi ennemi Priam. Le soldat qui voulu contester Ulysse fût lapidé sur ordre du conseil.
Gorgias défend Palamède car son crime n'est pas avéré, c'est Ulysse qui l'a fait condamner pour son compte à cause de leurs désaccord.


L'Eloge d'Helene:

Devant un auditoire entièrement masculin, Gorgias fait l'éloge d'Helene, coupable d'adultère envers le roi Ménélas. Et de fuite avec l'amant Paris, à la suite de quoi dix ans de guerre ont été menés contre Troie. Hélène serait coupable des meurtres liés à cette guerre. Sa défense est impossible hormis pour Gorgias qui nie sa responsabilité. Rapport à la liberté.

Gorgias à propos de la fuite d'Helene :

1) Soit elle a fuit contre son grès ;
Par la volonté des dieux (destin des H. = Guerre de Troie)
Par un enlèvement (Helene serait la victime et le coupable serait Paris, prince de Troie)

2) Soit elle a fuit volontairement, mais pourquoi ?
Par amour sous l'effet d'une passion, une perte de controle émotionnel entrainant une perte de la liberté.
Par la manipulation de Paris, rheteur et maître du language. Hélène est victime du discours du prince.

Hélène n'est pas responsable de sa fuite ni de la guerre. Elle en est la victime.


"Le discours est un tyran très puissant [...] car la parole peut faire cesser la peur, dissiper le chagrin, exiter la joie, accroître la pitié." Les Présocratiques, FOLIO-ESSAIS, p. 710-714.
Le maitre des passions est celui qui peut les suciter. Celui qui maîtrise le discours maîtrise les passions. Le discours est à l'âme ce que que la drogue [Pharmakon] est au corps.
Gorgias utilise la méthode de Zénon (Dialectique ; démonstration - rationnalité) et l'applique aux parménidiens pour contrer leurs thèses. Mais l'enjeu n'est pas seulement la simple réfutation, parce que la thèse parmédinienne de Mélissos et Zenon réfute rationnellement la thèse antiparmédinienne et que Gorgias utilise la même méthode rationnelle pour réfuter la thèse Parménidienne. C'est un débat antithétique, en opposition, où chaque thèse contredit l'autre. Sa structure antinomique est indépassable, le débat ne peut s'achever. Ce débat constitue un cercle logique.

Ne pouvant trouver un pacification du débat, il en revient à la guerre selon Héraclite "La guerre est père de toutes choses".

Thèses des doublesdits, Les Présocratiques, (Notions opposées présentées dans un discours antitétique) :

Les notions sont interchangeables car elle n'ont pas de distinction fondamentale, elles dépendent des circonstances.

Le principe de non-contradiction et la rationalité ne s'appliquent pas à la morale. Car la morale est circonstancielle.

L'usage des doubledits :

J.P dumont dit "Les doublesdits nous renseignent sur les débats de la sophistique"
Gorgias défend la thèse contre Hippias qui défend l'antithèse

J.L Poiriet dit "Les doubles dits sont une une forme d'inquiètude théorique".
Qu'est ce que la vérité si on peut tout dire ? Si la vérité échappe au discours, il n'y a pas de vérité dans le langage.

La réévalutation moderne de la sophistique tue la sophistique. Car la sophistique se trouve transformée en philosophie auquelle se rajoute le doute du langage, donc renvoi l'étude du langage.


Pourquoi écrire des doubledits ?

C'est la seul chose valable dans un débat, la confrontation des idées.

Où est la vérité ?

La vérité est dans le discours, elle n'est pas absolue mais se trouve soit dans la thèse soit dans l'anti-thèse relativement au contexte.
La vérité est dans le discours dominant, c'est le pragmatisme du combat.
Les doubledits sont un entrainement rhétorique (attaque / défense).
Dans cette discipline, la vérité dépend du jugement.

KAIROS = Le bon moment, le moment opportun. L'instant contextuel décisif, relatif à la victoire.
Gorgias dit "dire, se taire, faire quand il le faut".

Le plus difficile est parfois le plus avantageux.
Shakespeare, Jules César, II, 3. (Le discours d'Antoine).


Quelle théorie politique provient de l'utilisation de la rhétorique ?


Au Vème siècle avant J.C la démocratie s'installe à Athène à l'heure de l'apogée de la sophistique.

Démocratie = La force du peuple

Le sophiste prend le pouvoir sur la force du peuple grâce à l'utilisation du discours. C'est la restauration de la tyranie, l'avis du plus fort est imposé par la capacité de convaincre.

Pensée platonicienne : La monarchie du meilleur (le philosophe).
Pensée sophistique : La monarchie du meilleur, le plus fort (rhéteur).


La démocratie est le cadre parfait du développement de la loi de la Nature, la loi du plus fort.

La démocratie direct est une ouverture à la sophistique puisque elle accorde le droit à chaque individu de parler à l'ensemble du peuple et l'occasion d'être le meilleur rhéteur.

Le discour sophistique peut être interpreté de deux façons :


Au 1er degrés : interprétation philosophique (dire = penser)

Au 2nd degrés : interprétation sophistique (le discours sert à gagner la sympathie et à amener progressivement le public vers une idée définie par le rhéteur). C'est la notion de "masques". Les discours sont variables sur différents plans. Il n'existe plus d'identité absolue mais que des effets de pouvoirs naturels hors de la morale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sophistique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers une réhabilitation du sophiste ?
» sur un certain irrationalisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mange ton Descartes :: Cours en ligne :: Histoire de la Philosophie-
Sauter vers: